Toutes les météorites sont très précieuses

La météorite OUM DREYGA

Oum dreyga 52 g a
Oum dreyga 52 g b

La météorite OUM DREYGA

Cette météorite est tombée le 16 octobre 2003 à 2 heures du matin. Des soldats marocains stationnés près de la frontière avec la Mauritanie dans l'ouest du Sahara l'ont vu tomber, à environ 21 kilomètres de Oum Dreyga. Très rapidement, 17 Kg de pierres complètes et fragments sont ramassés, puis vendus à des négociants au Maroc. Très fraîche, la météorite a été classée par le Muséum d'Histoire Naturelle de Paris "chondrite H3-5 bréchique". Depuis la chute, une centaine de kilos d'autres pièces ont été trouvées dans l'ellipse de chute.

Fragment de 52 grammes.

La météorite NWA10241, une LL3 !

Nwa10241 ll3 22g a
Nwa10241 ll3 22g b

La météorite NWA 10241

Huit fragments grisâtres, sans croûte de fusion et irréguliers, d'un poids total de 495 grammes ont été achetés au Maroc à un négociant, par Jean REDELSPERGER, en janvier 2015.

Des chondres sont clairement visibles en surface. La structure interne, peu oxydée, en présente également un panel magnifique. Elle est classée chondrite LL3. Une autre pierre de 804 grammes est restée entre les mains du négociant marocain.

Talon mince de 22 grammes.

Météorite NWA 6418 : carbonée CV3

Nwa6418 38 5 g a
Nwa6418 38 5 g b

NWA 6418

Cette météorite est une chondrite carbonée CV3 découverte en 2010 dans le Nord-ouest du Sahara.
Elle est très similaire à la célèbre chute d'Allende, tombée au Mexique en 1969.
Le poids total récupéré est de 600 g.
Fragment de 38,5 grammes.

 

La météorite NWA10574 ou JRIFIA BOUJDOUR

Jrifia boujdour 3 7 g a
Jrifia boujdour 3 7 g b

NWA10574 - Jrifia Boujdour - Pierre complète de 3,7 grammes.

Il s'agit d'une rare chondrite carbonée classée CM2, découverte en 2016 dans le Nord-Ouest de l'Afrique.

  Meteorite Bulletin N°105 :

Northwest Africa 10574 (NWA 10574), (Northwest Africa), Purchased: 2016

Classification: Carbonaceous chondrite (CM2)

History: Many small meteorite fragments were bought in 2016 from the Moroccan meteorite dealer Hamza Lharbi in Guelmim, Morocco.

Petrography: The meteorite shows an almost black interior and is composed of about 0.1-0.3 mm chondrules, chondrule pseudomorphs, mineral fragments and rare CAIs often surrounded by fine-grained accretionary rims set into an abundant fine-grained matrix. Main matrix phases are phyllosilicates, carbonates, and pyrrhotite.

Analyses du Muséum d'Histoire Naturelle de Berlin.

La météorite Diogénite TATAHOUINE

Tatahouine meteorite 7 4g b
Tatahouine meteorite

L'achondrite Diogénite TATAHOUINE

Belle météorite de type Achondrite Diogénite (famille des HED) tombée en Tunisie le 27 juin 1931 vers minuit. Pour la petite histoire, ce soir là, des sentinelles observent une énorme boule de feu tomber du ciel, toute la garnison est alors prise de panique. Très vite, on s'aperçoit qu'il s'agit en fait d'une pierre tombée du ciel (une météorite). Au petit matin, les plus gros fragments sont sommairement recueillis (12kg) pour être envoyés à Paris aux fins d'analyse. Le reste, d'aspect vitreux et verdâtre, est abandonné sur place un temps, faute d'intérêt. Dans les années 1990, Alain CARION retourne sur place et réussit à retrouver le point de chute. Plusieurs kilos de petits fragments seront alors découverts.

Nous savons aujourd'hui que Tatahouine est originaire du manteau du gros astéroïde Vesta qui circule entre Mars et Jupiter.

Joli fragment de 7,4 grammes. J'en possède une cinquantaine de grammes en collection.

La météorite martienne ZAGAMI

Zagami meteorite 1
Robert haag

LA METEORITE "ZAGAMI"

Fragment interne de 7 à 11 mm de coté, et d'environ un gramme.

Dans l'après-midi du 3 octobre 1962, alors qu'il travaille dans son champ de maïs, un paysan nigérien entend une violente détonation. Une poignée de secondes plus tard, dans un fracas incroyable, un bolide s'écrase à quelques mètres de lui. Il découvre un cratère de 60 centimètres de profondeur au fond duquel repose une étrange pierre noire. 
La météorite fut baptisée "Zagami", en l'honneur du lieu où elle a échoué.

La pierre pesait initialement 18 kilogrammes, et encore aujourd'hui (2016), c'est la météorite martienne la plus massive jamais trouvée sur Terre. En 1988, le célèbre collectionneur de météorites américain Robert Haag échange une collection complète de pierres cosmiques contre un joli fragment de 2,8 kilogrammes de Zagami. Grâce à cette acquisition, Zagami fut longtemps la pierre martienne la plus facile à se procurer sur le marché des météorites.

D'un point de vue minéralogique, la météorite de Zagami contient des pyroxènes, des plagioclases (transformés en maskelynite), de l'olivine (fayalite), des amphiboles (présentes au niveau de certaines inclusions vitreuses), des phosphates (apatite et whitlockite), des sulfures (pyrrhotite), des oxydes (titanomagnétite) et enfin des verres.

D'après les analyses effectuées sur la maskelynite, Zagami aurait été exposée à une pression effroyable de 31 GPa, qui a d'ailleurs laissé des traces minéralogiques (outre la maskelynite, on trouve aussi de la stishovite et de la hollandite).

La météorite de Zagami a été classée dans le groupe des Shergottites basaltiques. Les rapports isotopiques de l'oxygène établissent clairement son origine martienne. Notons que Zagami est également la deuxième météorite martienne au sein de laquelle les chercheurs ont découvert de microscopiques poches d'atmosphère martienne (après EETA 79001). Comme toutes les Shergottites, Zagami est une roche relativement jeune dont l'âge flirte avec les 180 millions d'années.

Le 7 novembre 1996, soit 34 ans après son arrivée, un petit fragment de Zagami décolla vers Mars, attaché au spectromètre d'émission thermique (TES) de la sonde Mars Global Surveyor. Par ce geste symbolique, Zagami est devenue la première météorite renvoyée par la main de l'homme sur son monde d'origine.

L'Ureilite Dhofar 979

Dho979 farmer
Dhofar 979 ureilite

DHOFAR 979

Une pierre complète de 1063 grammes avec une croûte fraîche, a été découverte le 8 janvier 2004 dans le désert du Oman par le chasseur de météorites Michael Farmer. Elle est classée en achondrite Ureilite.

Tranche fine de 4 grammes.

La météorite baptisée "Novo Urei" est tombée sous forme d’une véritable pluie de pierres sur la république soviétique de Mordova, en septembre 1886. Elle a donné son nom à cette classe d’achondrite primitive. 1,9 Kg de cette chute ont été conservés. 
L'âge de formation des ureilites est de l'ordre de 4,5 milliards d’années, mais elles ont subit des remaniements jusqu’à il y a 4 milliards d’années. Elles sont majoritairement composées d’olivine (et de pyroxène parfois), et leur matrice est riche en graphite, nano-diamants, londsdalite, etc. dont le rapport isotopique de l’oxygène est proche de celui des chondrites carbonées CV, CO, … Du coup, le diamant qu'elles contiennent en grande quantité les rend très difficile à couper et à polir. 

L'eucrite NWA 4677

Nwa4677 eucrite 2 33g a
Nwa4677 eucrite 2 33g b
Nwa4677 meteoriteshow2

NWA 4677

Une pierre de 156 grammes, partiellement couverte d'une croûte de fusion, a été achetée en 2006 sur la bourse de Sainte Marie aux Mines, en Alsace, auprès d'un revendeur marocain. Selon les dires de ce dernier, la pierre aurait été trouvée l'année même dans le désert duSahara.

Analysée par le Muséum d'Histoire Naturelle de Paris, il s'agit d'une achondrite eucrite monomicte présentant une très faible oxydation terrestre.

Elle est identique aux météorites Dhofar007 et EET92023, et provient de l'astéroïde Vesta 4.

Plaque fine polie de 2,33 grammes.

 

La météorite SARICICEK (BINGOL) : Howardite

Bingol how 9 3 g b
Bingol how 9 3 g a
Bingol how 14 6 g a
Bingol how 14 6 g b
Bingol meteorite search
Bingol how 2 9 2015

Météorite SARICICEK - Province de BINGOL - Turquie

Après l'observation d'une boule de feu traversant le ciel en trombe, une pluie de petites pierres s'est abattue le 2 septembre 2015 sur le village de Saricicek et ses alentours. Il s'agit d'une rare achondrite Howardite.

La météorite est originaire de l'astéroïde Vesta 4 qui circule entre Mars et Jupiter.
Le poids total est de l'ordre d'une quinzaine de kilos. La plus grosse pierre pèse 680 g. 

Pierres complètes de 9,3 et 14,6 grammes avec croûte de fusion fraîche présentant des lignes de fuite.

La météorite NWA 5363, un mélange Terre/Lune ?

Nwa5363 31 6 g a
Nwa5363 31 6 g b
Luna 1

NWA 5363

Cette météorite découverte en 2008 dans le Nord-Ouest du Sahara est exceptionnelle ! Elle est même unique !!

La composition isotopique de l'oxygène qu'elle contient est identique à celle que l'on trouve dans le système Terre/Lune ! Aucune autre météorite possède ce même ratio !

NWA 5363, c'est son nom, est supposée être un éjecta de la collision qui s'est produite entre Théia, une petite planète de la taille de Mars, et la proto-Terre. Impact titanesque ayant eu lieu juste après la naissance de notre système solaire qui a permis à la Terre d'acquérir la masse que nous lui connaissons, mais qui a aussi donné naissance à notre satellite, la Lune ! Voir l'onglet "zoom" dans le menu.

Talon de 31,6 grammes

La sidérite NWA 859 ou TAZA

Meteorite taza maroc
Taza

NWA 859 - TAZA

Près de 130 kilos de fragments métalliques ont été découverts au Maroc en 2001 sur une petite zone, la majorité au détecteur de métaux. De nombreuses pièces sont orientées ou présentent des rémaglyptes. La masse principale pèse 75,3 Kg.

La météorite est très stable et a été classée en sidérite octaédrite plessitic par l'UCLA.

Fragment complet brut de ramassage pesant 116 g et plaque polie de 13,6 g.

×